Dialogue et paritarisme

Pour la CFTC, le dialogue est un outil privilégié pour concilier performances économiques et sociales en parvenant à des accords « gagnant-gagnant », pour les salariés comme pour les entreprises. Notre statut de syndicat réformiste nous pousse à privilégier un dialogue social efficace.

Nous portons des revendications selon nos principes et nos ambitions pour les travailleurs. Nous intervenons à plusieurs niveaux, toujours dans un esprit de dialogue et de construction sociale : négociation au niveau interprofessionnel, dans les branches professionnelles et dans l’entreprise.

L’action syndicale passe également par la gestion des organismes paritaires : Sécurité sociale, chômage, formation… Employeurs et salariés y sont représentés à parts égales. Ensemble, nous gérons, par des décisions politiques, l’orientation et l’utilisation des cotisations sociales.

En savoir plus sur le projet de la CFTC

Nos revendications pour les salariés de l’agriculture

La CFTC-AGRI, branche agricole de la CFTC, travaille sur le terrain quotidiennement auprès des salariés, quels que soient leur statut, leur métier et la taille de l’entreprise. Elle veille au respect de la dignité de chacun et œuvre pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle, vie familiale et vie associative.

Elle considère que ce ne n’est pas parce qu’ils travaillent dans des petites structures, dépourvues d’organisations syndicales, que les salariés des entreprises et exploitations agricoles ne doivent pas avoir les mêmes droits que les autres. Elle négocie les salaires et avantages sociaux au local, comme au national et a signé des accords historiques au profit des salariés agricoles comme la mise en place d’une complémentaire santé, d’une retraite supplémentaire, des avantages sur les loisirs et les vacances et bien d’autres encore…

La CFTC-AGRI continuera à faire évoluer ces accords en étant une force de propositions constructives.

La CFTC-AGRI négocie votre convention collective, vos salaires, vos avantages sociaux et des accords majeurs pour votre vie professionnelle et votre vie familiale.

Pour la CFTC-AGRI, être à la table des négociations, c’est poursuivre un travail engagé depuis plusieurs années pour améliorer les salaires, la couverture santé, la prévoyance, les conditions de travail…

Avec le regroupement des conventions collectives du champ agricole en cours, la CFTC-AGRI veut faire valoir ses revendications notamment obtenir des grilles de salaires revalorisées et conserver une possibilité de négocier à l’échelle locale.

La CFTC-AGRI vous accompagne dans votre parcours professionnel et demande que les salariés qui ont un projet d’installation soient accompagnés.

Dans un contexte de réforme de la formation professionnelle, la CFTC-AGRI s’engage à informer tous les salariés qui souhaitent entreprendre une démarche de formation professionnelle. Outils, dispositifs, financements, la formation professionnelle doit être accessible à tous.

Elle souhaite également qu’un soutien plus fort et structuré soit apporté à tous les salariés qui comptent développer leur propre exploitation agricole.

Grâce à son implication, la CFTC-AGRI obtient des avantages pour vos loisirs, améliore votre pouvoir d’achat et votre qualité de vie.

La CFTC-AGRI a participé à la création de la carte campagne qui donne accès à des tarifs préférentiels en matière d’activités sociales et culturelles aux salariés des entreprises agricoles. Pour la CFTC-AGRI, les avantages de cette carte sont largement à améliorer en prenant en compte les attentes des salariés.

La CFTC-AGRI fait la promotion de l’emploi en agriculture et travaille à des solutions en matière de transport, logement, garde d’enfants…

La CFTC-AGRI organise des actions localement sur ces thématiques, en lien avec le réseau Anefa (association nationale pour l’emploi et la formation en agriculture). Elle propose et négocie des outils destinés aux salariés. Elle a obtenu que les dispositifs d’Action logement (1% logement) soient plus accessibles.

La CFTC-AGRI milite pour l’amélioration de la qualité de vie au travail et pour la prévention des risques psychosociaux.

Améliorer l’organisation du travail et tendre vers des relations humaines apaisées, la CFTC-AGRI agit aux sources des risques psychosociaux pour en limiter les conséquences sur les salariés (stress, dépression, burn-out, souffrance au travail). Cela passe notamment par les entretiens professionnels qui doivent avoir lieu tous les deux ans pour tous les salariés.

La CFTC-AGRI demande la création d’une Commission Emploi dans toutes les chambres d’agriculture.

Ces commissions Emploi, au plus près des territoires, doivent évaluer l’évolution du monde agricole et forestier, son impact sur l’emploie et les conditions de travail pour anticiper les changements et apporter des réponses concrètes et adaptées. La création de ces commissions donnera aussi plus de place à la thématique Emploi au sein des chambres d’agriculture.

 

La CFTC-AGRI milite pour une agriculture multi-performante et vertueuse d’un point de vue économique, social, sanitaire et environnemental. L’une ne peut se faire au détriment de l’autre.

La CFTC plaide pour la mise en place d’un label « agriculture responsable » qui inclut des bonnes pratiques sociales.

Aujourd’hui, si des labels certifient des pratiques environnementales et économiques, le volet social est souvent le grand oublié. Aucun label agricole ne garantit des pratiques sociales vertueuses en matière de dialogue social, de conditions de travail ou de rémunérations.

Evolution des besoins de compétences, offre de formation initiale et continue adaptée, amélioration des conditions de travail, justes revenus, participation aux bénéfices, sont des critères qui doivent être pris en compte dans ce label.

POUR UNE POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC) POST 2020
PLUS SOCIALE ET TOURNÉE VERS LE BIEN COMMUN !

Pour la CFTC, le plan stratégique national (PSN) doit se donner pour principal objectif d’accompagner la transition écologique et sociétale étant entendu que les deux sont importantes, mais aussi complètement interdépendantes.

« Préparer l’avenir » de l’alimentation nécessite de développer une agriculture innovante et réactive, capable de répondre aux enjeux actuels mais aussi d’anticiper ceux futurs. La PAC doit donc investir dans les femmes et les hommes dans le but d’accompagner les pratiques qui permettent de gérer la terre, notre maison commune, de manière responsable et durable tout en répondant à l’objectif de produire une alimentation saine tant au niveau local que pour satisfaire les besoins européens et mondiaux. Elle doit aussi s’inscrire dans une dynamique d’animation et de développement de nos territoires. Le PSN doit donc se co-construire avec le plus grand nombre d’acteurs concernés (organisations professionnelles, ONG, régions, …) sans oublier les organisations syndicales de salariés.
Lire le « cahier d’acteur » remis par la CFTC

VOS SYNDICATS

Pour trouver les coordonnées de votre syndicat CFTC de rattachement, cliquez sur la région de votre lieu de travail...

Pour contacter le syndicat national CFTC des marins-pêcheurs : peche@cftcagri.fr

Pour contacter les sections CFTC du Crédit Agricole, cliquez ici.